Rechercher
  • Margaux Rolland

La fournée du Lorouër - Saint Vincent du Lorouër(72)

Dernière mise à jour : 27 mars 2021

L'entrevue du jour concerne Thierry Beuvier, artisan boulanger bio dans le petit village de Saint Vincent du Lorouër. Il travail en direct de sa propriété, dans une ancienne grange rénovée en laboratoire. La particularité de son pain est sa conception, à partir de levain frais, de farine bio et cuit dans un four chauffé au bois.




Son fils Antoine, a intégré l'entreprise et se consacre, entre deux pétrissages, aux livraisons et aux marchés.


Thierry quand à lui, travail son pain à partir de 8 farines différentes, notamment des farines de blé, mais aussi de blé ancien comme le petit épeautre et le grand épeautre. S'ajoute à cette sélection la farine de seigle et de sarrasin.


Le boulanger maîtrise le pain mais aussi la farine du bout des doigts. Il opte pour des farines de type 80 donc semi-complète jusqu'à la type 150 qui contient encore l'écorce et le son du grain. Ces différences permettent de varier les résultats et faire diverger les recettes.


Son levain est bichonné quotidiennement pour permettre à ses pains un épanouissement total lors de la poussée et de la cuisson.


Une cuisson, qui d'ailleurs, est d'une complexité exceptionnelle de par sa spécificité appelée descendante. C'est à dire que la cuisson débute à 270°c et perd en température jusqu'à obtenir en fin de cuisson 210°c. Cette méthode apporte au pain une croute épaisse au-dessus comme au-dessous et permet une meilleure conservation.


Chaque variété de pains peuvent être conçu de différent format, en commençant par le plus petit pain de 250g, l'entre deux est le 500g, puis le 1kg. Bien entendu à la demande, Thierry les façonne parfois jusqu'à 5 kg.


Le résultat de son intense production se chiffre à une vingtaine d'heure de travail par fournée, pour une quinzaine de variétés de pains, qui compensent chaque régime alimentaires. Les classiques, ou les plus connus sont le pain de campagne, le pain voyageur, le pain aux noix, ou encore pomme figue par exemple, mais la petite nouveauté c'est le pain Ô Saule.


Il a été conçu pour un restaurateur à Thoiré sur Dînant, Guillaume Chollet, qui possède un établissement au même nom que le pain. Un travail de création à la demande du chef que Thierry a su relever avec succès. "Les clients viennent aujourd'hui à la boutique pour réclamer le pain du restaurant" me confie Thierry.


Non seulement boulanger mais aussi gourmand, Thierry fabrique également de généreuses viennoiseries et pâtisseries, telles que les incontournables pains au chocolat et croissants, mais sont aussi fabriqués des palmiers, des bourdons, des pains aux raisins et j'en passe.


Il s'agit bien entendu de produits gourmands, sans limite de quantité et de matière grasse, ici c'est le goût avant tout.


Parenthèse faite, Thierry et Antoine vendent également tarte aux pommes, tarte Bourdalou, tarte sucrée, flan et brioche.



Où pouvez vous les retrouvés ? En direct de la propriété au 13 rue André Albert à Saint Vincent du Lorouër mais aussi sur les marchés du Grand Lucé le mercredi matin et celui de Château du Loir le samedi matin. Sur Facebook et Instagram sous le nom de la Fournée du Lorouër.


Le pain est présent également dans les Biocoop à proximité du Mans !


#pain #levain #marchés

108 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout