Rechercher
  • Margaux Rolland

Maxime Thomas - Chef "Le Lucé"

Dernière mise à jour : 7 mars 2021

Retour sur le parcours détaillé de Maxime Thomas, chef du restaurant "Le Lucé" au Château du Grand Lucé.


Originaire de Verneuil en Normandie, Maxime étudie à Louvriers dans l'Eure en commençant par un Bac Technologique Hôtellerie Restauration. Il termine ses études par un BTS où il effectue son stage à "Eden Roc" à Antibes avec Arnaud Poëtte. Un climat de confiance s'installe, le chef propose alors au jeune cuisinier une saison d'été à ses côtés.


A la suite de ce cursus scolaire, Maxime décide de quitter la France quelque temps pour se rendre à Londres, dans la "Brasserie Le Sketch" de Pierre Gagnaire. Un an passe et le sens du voyage et de la découverte est toujours présent. Il intègre donc un restaurant situé sur la zone balnéaire Saint Kilda à Melbourne en Australie.


Après ses premières riches expériences, ce jeune chef rentre en France. Son amour pour la gastronomie s'est confirmé et son évolution ne fait que commencer.



C'est ensuite chez Anne Sophie Pic à Valence que Maxime obtient un poste. Il accompagne également la cheffe pour l'ouverture de son nouvel établissement à Lausanne et y passera plus de deux années enrichissantes en rencontres et en savoir-faire.


Attiré tout jeune par les Relais et Châteaux, il obtient par la suite un poste de chef de partie. Il évolue en tant que second en Nouvelle Zélande, au "Cape Kidnappers" dans un hôtel à l'atmosphère naturelle, entouré de pâtures. Les cuisines sont fournies par un potager en direct du site hôtelier, une culture bien apprécié de Maxime.


Une fois n'est pas coutume, le chef est de retour en France. Cette fois-ci pour de bon, puisqu'il rejoint dans sa région natale un établissement à Caen. "La Manufacture", structure récente au concept atypique, rez-de-chaussée bistronomique et étage gastronomique.

Maxime au poste de second, apprécie la production en interne de boudin, de rillettes et de bon cassoulet comme il le dit.


Deux ans passés dans ses terres d'origine, Maxime s'éloigne un peu et intègre "Le Château de Belmont" à Tours, en tant que second. Il y trouve une offre complète de prestations hôtelières. C'est tout naturellement que le cuisinier se verra attribuer son premier poste de chef.


Quelques années passent et une opportunité se présente à lui. Maxime intègre les cuisines du "Château du Grand-Lucé".

Sa mission, une ouverture en deux mois du restaurant gastronomique, ce qui implique la création de la carte, le choix des fournisseurs mais aussi la structuration de l'équipe.

Défis relevés, c'est en juin 2019 que le restaurant "Le Lucé" ouvrira ses portes dans l'enceinte du Château.


Maxime veut tirer les connaissances acquises lors de ses expériences et surtout imposer son goût pour la cuisine aux notes de produits locaux.

Dans un rayon de 100 kms, Maxime s'approvisionne d'agneau, de boeuf, de lait, de pain et de miel par exemple. Le chef est en constante recherche d'amélioration et de partage.


Le potager dans les jardins du Château, c'était la suite logique pour le chef.

Avec l'aide des jardiniers, Maxime se fournit désormais d'herbes aromatiques, de tomates et de choux entre autres pour la conception des plats.


Plus d'un an après l'ouverture, le chef est satisfait. Une petite équipe en cuisine, une proximité avec les producteurs et artisans, une autonomie sur les légumes de nécessité et une cuisine comme il l'aime en perpétuelle évolution.



Lorsque je pose la question à Maxime sur un ingrédient préféré, il me répond " le poisson pour sa finesse, son gage de qualité quand il est cuisiné à la perfection".

Pourtant aujourd'hui, un plat qui marque les esprits sur la carte "Le Lucé" n'est pas composé de poisson mais de la poularde noire de Gwenaël Luissier. Cuisinée en trois façons, elle fait l'unanimité.


Le chef à l'ambition de faire évoluer la production locale, de travailler main dans la main avec les acteurs de notre région.



Pour retrouver les plats de Maxime et de son équipe, il suffit de se rendre au Château du Grand Lucé.

Vous pouvez également consulter le site du restaurant "Le Lucé" et celui du Château, ou encore les pages Instagram du Château, du Lucé et de Maxime.


#gastronomie #château #legrandlucé #MaximeThomas #Sarthe

117 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout